Un forum où règnent la convivialité et la bonne humeur ! Venez publier vos textes et lire ceux des autres membres ! Qui sait ? Un futur chef-d'oeuvre verra peut-être le jour parmi nous ! Pour pouvoir lire les textes du forum, vous devez être inscrit.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mary Raskin, la mytho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fallenRaziel
La Reine Guerrière
La Reine Guerrière
avatar

Messages : 1294
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 35
Localisation : Svidi Alfar...

MessageSujet: Mary Raskin, la mytho   Mer 31 Juil - 22:55

Bon, je voulais pas en parler ici parce qu'elle ne s'attaquait qu'aux fanfictions, mais là la mary s'attaque à Gemminy donc je monte. Pour faire rapide, mary R. est une nana pas nette du tout qui crachait sur les auteurs de fanfictions au début. Après ça a viré au règlement de compte sur plusieurs choses et là récemment voici ce qu'elle a affirmé sur le blog d'un pote : http://snakebzh-fat.over-blog.com/article-le-hasard-117305778-comments.html#comment114418758 (vers le bas).
Cette sale mytho prétend que j'ai volé Gemminy a un auteur japonais !! Dont bien sûr elle ne dit pas le nom... Elle est vraiment irrécupérable et ce serait trop long de tout vous expliquer sur son compte... mais voilà, il fallait que je gueule ! Si j'avais cette nana en face de moi, je l'égorgerai.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.room-of-angel.fr/index.htm
Nausea
On dit "Naousséah"
On dit
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : In Pein wo nahten zulange sîn

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Jeu 1 Aoû - 0:08

Elle aboie parmi une masse qui sait qu'il s'agit d'un texte original dont tu es l'auteure, ça ne devrait donc pas avoir d'autre conséquences que de la décrédibiliser. Mais je comprends tout de même que cela t'énerve ! Mets donc un personnage secondaire dans Gemminy en son (dés-)honneur, qui mourra après une longue et douloureuse agonie...

_________________


« Wer mët tiufell jëht, nî úrlœst wyrt. »
Premier tome achevé.

« Vous serez un Roi que les empereurs serviront. »
Second tome achevé.

« Tel je fus ce que tu es ; et tel que je suis tu seras. »
Tiers tome en cours...


« Le mazelier use du fendoir et de la carcasse comme le bateleur joue de la citole et de ses cordes. »
La Chair des Anges - thriller médiéval achevé. (Hystérie Éditions)

Cyril Sche Sulken, auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://fatalis-legenda.eklablog.com/
fallenRaziel
La Reine Guerrière
La Reine Guerrière
avatar

Messages : 1294
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 35
Localisation : Svidi Alfar...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Jeu 1 Aoû - 8:55

Ah, non au stade où ils en sont je peux plus rajouter de monde lol Et puis je veux pas qu'elle vienne polluer Zyrconia XD
Revenir en haut Aller en bas
http://www.room-of-angel.fr/index.htm
Mana
The Black Feather
The Black Feather
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 20
Localisation : Sur la planète Mars ~

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Jeu 1 Aoû - 10:40

On peut dire que cette fille a un sacré culot : je ne la connais pas personnellement, je ne lui parle pas, et voulez-vous savoir ? Je n'ai vraiment pas envie de la rencontrer ! Rien que ce qu'elle a exposé à propos de la Belgique, de ses forums et des sites de Fanfiction (dont l'un dont je fais partie) me répugne, j'ai bien envie de lui exposer ma façon de penser -_-

En tout cas, Fallen, sache que je comprends ta réaction : je ne pense pas que j'aurais réagi avec plus de sang-froid si j'avais été face à de telles accusations. Puériles, avouons-le... Qu'on m'explique quel est le réel objectif de ces personnes sans morale ? Non sincèrement...
Revenir en haut Aller en bas
http://de-l-autre-cote-du-miroir.blog4ever.com/
fallenRaziel
La Reine Guerrière
La Reine Guerrière
avatar

Messages : 1294
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 35
Localisation : Svidi Alfar...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Jeu 1 Aoû - 11:08

Je te conseille de ne pas prendre part au débat, elle serait foutue de prétendre que tu es un de mes avatars (c'est sa marotte). Par contre je m'explique pas comment elle a trouvé le nom de la ville où j'habite...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.room-of-angel.fr/index.htm
Mana
The Black Feather
The Black Feather
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 20
Localisation : Sur la planète Mars ~

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Jeu 1 Aoû - 15:03

Localisation satellite, sûrement. Grâce à ta transmission internet, il y a moyen de faire beaucoup de choses. Il faut vraiment s'y connaitre en informatique maintenant :/
Revenir en haut Aller en bas
http://de-l-autre-cote-du-miroir.blog4ever.com/
fallenRaziel
La Reine Guerrière
La Reine Guerrière
avatar

Messages : 1294
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 35
Localisation : Svidi Alfar...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Jeu 1 Aoû - 18:13

Citation :
Je vais poster ici le texte que j'ai écrit sur elle et que j'ai été obligée d'enlever de mon site, vous pourrez mieux cerner le personnage^^

Citation :
LA MYTHOMANIE DU WEB
Portrait d'une névrosée qui s'ignore


Suite à l’affaire Mary R. j’ai décidé de réaliser une petite étude comparative en mettant en parallèle les différentes facettes que l’on peut retrouver habituellement chez les personnes qualifiées de «mythomanes du web» (une mythomarie ?) et les dires et actes de Mary R.
Il ne s’agit donc pas d’un diagnostic médical mais d’une comparaison tout à fait objective des dires et actes de Mary R. sur le net et des constatations qui ont été faites des agissements des mythomanes sur le web.
Le texte en rouge est la «mise au propre» de notes de séminaires dans les années 90. Il s'agissait d'un séminaire sur la communication et dans ce cas précis d'un travail de groupe sur les mythomanes.


1) Les mythomanes ont trouvé grâce au Web un nouveau public. Sur le web, le mythomane va devoir adopter une stratégie particulière. Il peut grâce aux pseudos être plusieurs personnes qui se connaissent, se parlent et s'approuvent.
Les multiples pseudos de personnes plébiscitant Mary sont assez nombreux ; tous mettent en avant les "qualités" de Mary : sa beauté, son charisme, sa modestie, sa renommée, sa tolérance, etc.

Cependant aucune preuve ne nous a été donnée de l’existence réelle de ces personnes (leurs éventuels mails ou sites internet menant tous sur des choses plus ou moins liées à Mary ; en clair, ces personnes ne semblent pas avoir de vie en dehors de Mary).
De plus, pas mal d’entre elles s’expriment à l’écrit de la même façon que Mary, arguant du fait que ce serait elle-même qui leur aurait appris le français ; d’autres utilisent les mêmes expressions, les mêmes tournures grammaticales, les mêmes fautes d’orthographe ou de syntaxe ou les mêmes métaphores fleuries.
Pitoyable...

2) Comme dans la vie courante, notre cyber-mytho sera vite repéré. Si la plupart des internautes ignoreront ses propos, d'autres choisiront l'affrontement. Grave erreur : le mythomane prendra l'intérêt qu'on lui porte comme un signe de reconnaissance.
Mary est incapable de rester silencieuse une semaine. Si ses ennemis ne parlent plus d’elle pendant un moment, elle réécrira quelque chose les concernant et les diffamant pour les faire réagir.

De même, elle ne supporte pas qu’on l’ignore : les multiples tentatives de mettre ses blogs sous mots de passe afin de les réserver à des personnes qui lui donneront leurs coordonnées pour y avoir accès ne l’ont visiblement pas satisfaite (qui irait donner ses coordonnées pour accéder à un blog ?).
D’où la réouverture de ses blogs faute de public. Prévisible...

3) Le mythomane préféreras 100 fois un affrontement difficile plutôt que le silence dans lequel il n'est plus rien. La micro-informatique fournit par ailleurs au mythomane d'excellents outils de fabrications de fausses preuves - là encore elles ne feront illusions que de façon éphémère...
On ne peut pas reprocher à Mary de fabriquer de fausses preuves vu qu’elle n’en a jamais donné une seule, sur quoi que ce soit (autant sur ses qualifications que sur l'identité de ses détracteurs, non plus que sur ses accusations ou ses soi-disants informations véridiques ; et pour cause elles n’existent pas).
Par contre, il est clair qu’elle recherche le conflit sous toutes ses formes, changeant de cheval de bataille suivant les informations qu’elle arrive à obtenir sur ses détracteurs : elle prétendra alors être commanditée par un ministère pour faire une étude sur la cyberintimidation (dont elle se prétend victime par un heureux hasard) ou alors faire une étude scientifique sur le rapport entre les pédophiles et les gays (alors qu’elle n’a aucun bagage en psychologie ni en médecine d’aucune sorte, elle a d'ailleurs été condamnée pour exercice illégale de la médecine).
Mensonger...

4) Le mythomane n'est pas entièrement conscient de son état. Pour lui, il s'amuse et ne fait aucun mal. Il est en partie déresponsabilisé. Il croit sincèrement pouvoir s'arrêter "quand il veut". Souvent il ne s'arrête jamais !
La soeur de Mary nous a informé que sa soeur souffrait de certaines pathologies dans sa jeunesse (paranoïa notamment), ce que même Mary n’a pas catégoriquement démenti.
Et malgré le fait que tout le monde lui crie qu’elle devrait consulter, elle ne se considère pas comme malade.
Par contre, elle ne se gêne pas de son côté pour qualifier ses détracteurs de tous un tas de noms à caractère plus ou moins médicaux, du genre : attardés mentaux, déphasés, pédophiles, nazis, etc.
Mary est persuadée de faire de l’humour : quand elle qualifie les auteurs de fanfictions de mineurs d’âge, de tarés, de pervers, de plagieurs ou de pédophiles en puissance, c’est de l’humour ; lorsqu’elle qualifie les gays de pédophiles ou de bêtes abominables, c’est de l’humour ; lorsqu’elle traite ses détracteurs de nazis ou de marchands d’armes, c’est de l’humour.
Pas étonnant que personne n’y adhère, à son humour... Hypocrite...

5) Il ne sert à rien de dire à un mythomane qu'il ment. C'est une position qu'il ne comprend pas. Pour lui son histoire n'est pas un mensonge puisqu'elle pourrait être vraie. De plus, il estime que faute de preuves contradictoires, le bénéfice du doute doit toujours lui revenir.
Mary ne donne aucune preuve de rien, mais elle ne supporte pas qu’on ne la croit pas. Quand elle se pare de tout un tas de qualités, de diplômes et d’accréditations (et d’un QI hallucinant) que même plusieurs vies ne suffiraient pas à contenter (et qui lui suffiraient bien largement pour la faire connaître ailleurs que sur ses propres sites, ce qui n’est pas le cas), elle s’indigne qu’on ne la croit pas.
De son côté, dès que quelqu’un la contredit, c’est tout de suite un pirate voleur d’IP, un fils de politicien ou de pharmacien, un gosse de riche qui a la justice dans sa poche, ou un type lambda engagé pour la tuer.
Pour elle, la seule preuve nécessaire de ses assertions c’est le fait qu’elle le dit, rien d’autre. En clair, on doit croire Mary quoi qu’elle dise, alors que ce que disent les autres n’est pas valable si ça ne va pas dans son sens du complot politique monté contre elle.
Vaniteuse...

6) Un mythomane pris en flagrant délit de mensonge va d'abord nier, puis si l'évidence est trop lourde à gérer va tenter de corriger son récit (c'est le retour sur explications). Cet événement est toujours extrêmement mal vécu par le mythomane qui entre alors dans une période de doute au cours de laquelle les déclarations et les intentions contradictoires peuvent se multiplier (y comprit aveux et contre-aveux).
Mary a une propension quasi-obsessionnelle à éditer/modifier/effacer ses blogs dès qu’elle sent qu’elle est allée un peu trop loin (ce qui doit arriver souvent puisque la quasi totalité de ses sites est fermée).
Lorsqu’elle est acculée par ses détracteurs, elle peut aussi sortir des prétextes débiles : que ses blogs sont écrits par des gens qu’elle connaît pas, que ses ennemis ont piraté ses blogs pour y écrire des trucs à sa place ou alors carrément une mauvaise interprétation de ses écrits (c’est bien connu, Mary est comme JC, elle parle par paraboles).
Il lui arrive aussi de venir pleurer devant tout le monde quand elle ne contrôle plus rien, de tenter de se mettre ses ennemis dans la poche en les montant les uns contre les autres, voire carrément d'écrire des choses avec leurs pseudos afin de semer la zizanie (ce qui doit lui donner bien du tracas étant donnée la grande solidarité de ses opposants).
Elle a aussi changé à plusieurs reprises ses qualifications et sa biographie quand elle s’est rendue compte que ça ne collait pas avec ce qu’elle donnait à voir : une diplômée en droit internationale qui a un niveau 6ème en anglais, par exemple, ça fait pas crédible ; qu’à cela ne tienne, elle change ça en droit asiatique.
Bien qu’il y ait fort à parier qu’elle ne comprenne pas un mot de chinois. Lâche...

7) L'écroulement successif des constructions du mythomane contribue à créer un vide autour de lui. Perdant tous ces appuis, il peut s'en créer d'imaginaires (apparition de pseudo de complaisance sur le web). A ce stade, le sujet ne pourra vivre sa névrose que dans l'errance à la recherche de nouveaux publics. Ainsi si beaucoup de mythomanes deviennent alcooliques, c'est que les bistrots sont tous de nouveaux publics potentiels.
Mary a une facilité déconcertante à se faire de nouveaux ennemis presque chaque semaine. Comme sa paranoïa la pousse à considérer tout ceux qui la contredisent comme des ennemis, il arrive que des personnes totalement étrangères au conflit d’origine et ayant eu la mauvaise idée de donner un avis sur un de ses articles se voient également assimilées à des ennemis (Mary est persuadée que ses détracteurs ne sont en fait qu’un groupe de personnes très limité, alors que tout prouve le contraire).
Ne supportant pas l’idée que tant de gens puissent la trouver à ce point stupide, elle s’invente donc des amis imaginaires, qui ne postent qu’à des moments précis et souvent tous en même temps (et avec le style de Mary très souvent).
Il lui arrive même de prendre pour un de ses détracteurs une personne lambda du web totalement étrangère à tout ça, à cause d’un pseudo vaguement ressemblant par exemple.
Aliénée...

8 ) Discuter avec un mythomane ne peut-être que contre productif puisque quelle que soit la tournure de la discussion ce sera pour lui une façon d'être reconnu.

On a beau expliquer cent fois les choses à Mary, elle n’entend rien et ne comprend rien. Chaque nouveau conflit est un prétexte pour elle pour échafauder de nouveaux scénarios catastrophes contre elle, alors qu’en fait, tout le monde se fout complètement de sa petite personne.
Mary se prétend appréciée du monde entier, mais personne ne vient la soutenir. Elle n’hésite pas à crier sur tous les toits que ses ennemis sont la risée du monde entier alors que tout porte à croire que c’est bien elle qui est la risée de tous.
Butée...

9) Le mythomane a deux angoisses permanentes : la première est de s'être coupé dans ses constructions, la seconde est d'être en panne d'auditeurs.
Dès que Mary est acculée, elle ferme tout (blogs et commentaires) et se retire quelques temps pour trouver autre chose à critiquer, un sujet qui de préférence fera polémique afin d’être sûre que ses ennemis reviennent l’emmerder.
Ce qui ne rate pas. C’est presque à se demander si en fait elle ne pense pas un mot de ce qu’elle dit mais le fait exprès afin d’énerver les gens.
Obstinée...

10) Le mythomane n'a pas d'amis véritables, il en recherche au cours de ses quêtes, il en trouve, il trouve aussi des ennemis, parfois l'ami devient l'ennemi, ou le contraire. Le monde ne peut être que manichéen.
Dans le monde de Mary, quand on est pas avec elle, on est contre elle, c’est un fait. Même ceux qui se sont montrés un minimum aimables avec elle n’ont pas intérêt à déraper sous peine d’aller grossir le nombre des comploteurs.
D’où encore une fois la nécessité pour elle de s’inventer des amis imaginaires qui l’aident dans son combat, quitte à se prétendre amie des mafieux chinois (pour faire peur), des stars japonaises (pour se faire mousser) ou des plus grands savants (radiés la plupart du temps), qui bien entendu ne viendront jamais s’exprimer à son sujet ; quand on voit le nombre de ses amis sur son profil FaceBook, on comprend qu’elle déprime.
Isolée...

11) La lutte contre l'incrédulité ambiante est l'obsession fondamentale du mythomane. La peur de se contredire et de se voir contredire peut entraîner des réactions de défense parfois violentes (insultes, invectives, voir mise en cause directe d'autres personnes).
Le conflit avec Mary démarre toujours soit parce qu’on la contredit, soit parce qu’on met ses dires en doute (de façon tout à fait légitime d’ailleurs, vu qu’elle raconte beaucoup de conneries).
D’où sa propension a toujours tenter de vouloir convaincre, mais sans y parvenir puisque malgré la demande de ses détracteurs, elle ne donne jamais de preuve de ce qu’elle dit.
Elle pourra traiter quelqu’un de prostituée et même prétendre l’avoir vu sans même savoir le nom, l’adresse ou la tête de la personne (elle doit être voyante).
Ayant été bannie de divers forums pour sa manie d’accuser de tout et n’importe quoi le premier venu pas d’accord avec elle (piratage d’IP le plus souvent), on peut dire qu’elle a atteint une maîtrise exceptionnelle dans l’art de l’accusation gratuite.
Il ne faut pas oublier que tout est parti du fait que certains membres d’un certain forum ont discuté d'un de ses articles sur les fanfictions (une des membres avait juste copié/collé l'article en question en citant la source et non en se l'appropriant, contrairement à ce que peut dire Mary ; et d'ailleurs pourquoi se le serait-elle appropriée puisqu'elle n'était pas d'accord avec cet article ?) ; ils sont venus dire par la suite sur son blog ce qu’ils pensaient de cet article (de façon nullement insultante), et qu’elle a finit par s’en prendre assez violemment au-dit forum, notamment à son webmaster qui avait rien à voir là-dedans.
Tyrannique...

12) La fabrication de fausses preuves constitue une aggravation dans l'attitude du mythomane. Les premières livraisons sont souvent couronnées de succès inattendus, ce qui l'encourage à continuer. Elles n'en constituent pas moins de véritables bombes à retardement. Au fil du temps, les preuves seront de moins en moins élaborées, leur dévaluation entraînant celles des premières.
Encore une fois, Mary n’ayant jamais fourni de preuve de quoi que ce soit, on ne peut pas parler de fabrication de fausses preuves.
Elle prétends environ une fois par mois qu’elle va monter un dossier ou un site pour prouver ce qu’elle avance, mais ça n’aboutit jamais.
De même, ses menaces de procès récurrentes mais qui n’ont jamais abouti montrent bien qu’elle n’a aucune preuve sur quoi que ce soit et que si procès il y avait, elle serait cruellement désavantagée ; donc elle menace mais rien ne se passe.
Sauf que ses ennemis ont compris la chanson et comme ils n’ont rien à se reprocher, ça les fait juste rire. De toute façon, les détracteurs de Mary en savent toujours plus sur elle qu’elle sur eux.
Fausse...

13) La participation du mythomane non pas en tant que témoin ou en tant que conteur de mythes, mais en tant qu'acteur direct constitue le stade ultime de sa névrose (faux documents, fausses communications téléphoniques, faux rendez-vous, achats de comparses). Toute dévaluation à ce stade ne peut que porter un coup définitif au mythomane qui ne pourra survire que dans une éventuelle errance.

Mary a déjà plus d’une fois accusé ses détracteurs d’avoir carrément tenté de la tuer chez elle (alors qu’ils ne savent même pas où elle habite ni à quoi elle ressemble), cela dû au fait qu’elle se croit visée par un complot politique dont ils font forcément partie.
Elle a aussi une fâcheuse tendance à prétendre être harcelée par mail (dont elle n'hésite pas à grossir le nombre afin qu'on la plaigne) alors que ses ennemis ne font que lui répondre (dans le monde de Mary, les victimes doivent se taire et ne pas répliquer ou alors elles sont coupables).
De même, elle a eu la velléité d’initier parfois des rendez-vous avec eux, mais pour des raisons obscures, elle trouve toujours une raison de se défiler si ceux-ci acceptent volontiers, prétextant que ceux-ci pourraient bien attenter à sa vie.
Paranoïaque...

14) La mythomanie n'est qu'un moyen comme un autre de se faire reconnaître. Le mythomane dépressif trouve ainsi un public pour le plaindre. Le mythomane classique trouve un public auprès duquel il croit (à tort) se valoriser. Souvent la mégalomanie n'est pas loin.
Mary n’a sûrement rien fait de particulier dans sa vie. Elle est cruellement dénuée de talent, et du coup en veut à tous ceux qui en ont un peu.

Sa rancoeur à l’égard des écrivains amateurs écrivant des fanfictions (yaoi ou pas) en est une preuve : elle les traite de tous les noms pendant qu’elle se qualifie elle-même d’écrivain professionnel ayant déjà été publié (ce qui est faux : ses textes se limitent à des poèmes dégoulinant de guimauve ou a des critiques bourrées de métaphores incompréhensibles).
Mary voudrait vivre au Japon, mieux encore, être japonaise, elle s’invente donc un père et des amis japonais, et critique vertement tous ceux qui prétendent connaître ce pays ou y habiter, par simple jalousie (et je ne parle pas de sa passion pour les groupes de minets japonais, digne de la première fangirl de quatorze ans venue).
Elle a sûrement raté ses études de scientifique, et se prétend donc la plus grande scientifique du monde, inventeur de tas de remèdes miracles contre la maladie de Parkinson par exemple.
Elle écrit des articles diffamant ses détracteurs, les laisse commenter et efface tout pour ensuite se plaindre qu’on la harcèle injustement.
Ajoutez à cela sa biographie à longueur variable, les nombreuses universités où elle a étudié, les grands savants et célébrités qu’elle connaît, les innombrables diplômes qu’elle prétend avoir, son QI de 350, et vous obtiendrez ce qu’on peut rapprocher le plus du délire mégalomaniaque.
Prétentieuse...

15) Le mythomane n'écoute jamais les autres, sauf quand cela lui permet de rebondir.
Mary n’écoute en général jamais ce qu’on lui dit, sauf pour le déformer et le retourner à son avantage (avantage qui en général tourne court).
Qu’une personne dise qu’elle travaille dans le prêt-à-porter, Mary en déduit qu’elle surfe avec la connection de son patron au lieu de travailler ; qu’un homosexuel dise qu’il existe différentes façons de s’amuser autre que la sodomie, Mary en déduira que cette personne prend sa sexualité comme un jeu et donc que l’homosexualité n’est qu’un jeu sexuel (et quand bien même ?) et donc que la dite-personne est un détraqué sexuel ; qu’une personne écrivant des fanfictions comportant des viols d’enfants dans le but de les dénoncer est forcément attiré par ceux-ci et donc un pédophile (il faut quand même signaler que Mary a un gros problème avec tout ce qui relève de la sexualité ; pour elle, ceux qui en parlent, en écrivent ou l’évoquent de quelque façon que ce soit sont des détraqués. Ce qui ne l’empêche pas de faire des parallèles plus que douteux entre les pédophiles, les homosexuels et les sado-maso avec force détails).
Elle lit en diagonale et en retire ce qui l’arrange. Bouchée...


Au vu de tous ces faits, constatés par nombre de témoins dignes de foi (voir la liste de liens ci-dessous), et constatant que la comparaison entre le comportement type du mythomane du web et celui de Mary R. concorde à environ 97%, nous pouvons en conclure que Mary Raskin, alias Mary R. est effectivement une mythomane du web et donc atteinte d’une pathologie, certes relativement récente en ce qui concerne le web, mais bien existante aussi dans la vie de tous les jours.
Aussi pour le bien de son entourage (s’il en reste) et pour le sien, nous conseillons à Mary Raskin de consulter d’urgence un médecin (qui soit plus compétent qu’elle) afin de trouver un remède à son mal, afin qu’à l’avenir elle ne pollue plus le web avec sa tendance à la désinformation nuisible et ses blogs qui font mal aux yeux.
Le cas échéant, ses détracteurs (qu’elle appelle affectueusement les Justiciers du Web, sans lesquels elle ne serait vraiment rien) continueront de bien rire à ses dépends et elle ne devra s’en prendre qu’à elle-même.

fallenRaziel, Auteur de fanfictions, Justicière du Web et fière de l’être
Revenir en haut Aller en bas
http://www.room-of-angel.fr/index.htm
Stan'
The Lucifer's Darling
The Lucifer's Darling
avatar

Messages : 1062
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Aux Enfers...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Sam 3 Aoû - 13:06

Eh bien, quel culot cette fille ! Les trolls sont vraiment pathétiques... Vraiment, je ne comprendrai jamais l'intérêt de leurs actions...

_________________
"Je ne subirai pas un choix qui n’est pas le mien."
Asmodée, Enfances et Damnations - Tome 6 : Les Routes éternelles.

Revenir en haut Aller en bas
fallenRaziel
La Reine Guerrière
La Reine Guerrière
avatar

Messages : 1294
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 35
Localisation : Svidi Alfar...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Dim 4 Aoû - 11:41

J'attendrai que mon roman soit publié ; si après cela elle continue de dire que je l'ai plagié, là je pourrais porter plainte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.room-of-angel.fr/index.htm
Stan'
The Lucifer's Darling
The Lucifer's Darling
avatar

Messages : 1062
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Aux Enfers...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Dim 4 Aoû - 20:45

Ouais, mais bon, de toute façon, contre des trolls, on ne peut pas faire grand-chose et je parie que toutes les convocations en justice ne serviront à rien.

_________________
"Je ne subirai pas un choix qui n’est pas le mien."
Asmodée, Enfances et Damnations - Tome 6 : Les Routes éternelles.

Revenir en haut Aller en bas
fallenRaziel
La Reine Guerrière
La Reine Guerrière
avatar

Messages : 1294
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 35
Localisation : Svidi Alfar...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Lun 4 Nov - 12:13

Du nouveau dans l'affaire Mary R. Cette mytho m'accuse d'avoir plagié Gemminy, mais en attendant c'est elle qui vole des dessins à des artistes chinoises. Ici le nouveau site de Mary :

http://www.sun.book.fr/galeries/luminescences/lumiere-nippone

(Notez avec quelle délicatesse elle a apposé son pseudo sur l'oeuvre.

Et ici une galerie de la véritable artiste, Der Jen :

http://www.nautiljon.com/people/der+jen.html

C'est un truc courant ça : accuser les gens de faire des choses illégales afin de détourner l'attention de sa propre malhonnêteté. Le plagiat, ça me met hors de moi. Sans compter que dans le temps on m'avait aussi volé un dessin sur le net...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.room-of-angel.fr/index.htm
Mana
The Black Feather
The Black Feather
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 20
Localisation : Sur la planète Mars ~

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Mar 5 Nov - 6:28

A croire qu'il faille forcément poser une signature informatique sur un dessin pour éviter de se le faire voler Rolling Eyes Je trouve cela particulièrement ridicule, car en plus du fait que la plagiat soit inutile, il est punissable, alors bon... où l'intérêt ?
Revenir en haut Aller en bas
http://de-l-autre-cote-du-miroir.blog4ever.com/
fallenRaziel
La Reine Guerrière
La Reine Guerrière
avatar

Messages : 1294
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 35
Localisation : Svidi Alfar...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Mar 5 Nov - 12:06

Le truc c'est que Mary est persuadée que la toile chinoise, et les sites chinois, ne sont pas visibles par les non chinois, elle pensait donc que personne ne la prendrait sur le fait. Qu'elle s'amuse encore à me traiter de plagiaire et je lui colle ça sous le nez. A sa place je me ferais toute petite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.room-of-angel.fr/index.htm
Stan'
The Lucifer's Darling
The Lucifer's Darling
avatar

Messages : 1062
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Aux Enfers...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Mer 6 Nov - 15:21

Décidément, ces trolls sont de la pire espèce... incapables de faire quelque chose par eux-mêmes ! En tout cas, cette Der Jen est vraiment très douée !!

_________________
"Je ne subirai pas un choix qui n’est pas le mien."
Asmodée, Enfances et Damnations - Tome 6 : Les Routes éternelles.

Revenir en haut Aller en bas
fallenRaziel
La Reine Guerrière
La Reine Guerrière
avatar

Messages : 1294
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 35
Localisation : Svidi Alfar...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Mer 6 Nov - 15:46

Cette femme est une ratée dans tous les domaines où elle prétend exceller (suffit de voir quand elle dit qu'elle est infographiste lol Ce qu'elle fait sur Paint, je le faisais en première année de Photoshop XD) !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.room-of-angel.fr/index.htm
SOSletrollestderetour

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : Quelque part, le plus loin possible de MR

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Lun 11 Juil - 10:35

Elle sévit toujours Rolling Eyes
Est-ce qu'on va pouvoir l'arrêter un jour confused
Revenir en haut Aller en bas
fallenRaziel
La Reine Guerrière
La Reine Guerrière
avatar

Messages : 1294
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 35
Localisation : Svidi Alfar...

MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   Dim 31 Juil - 22:09

Y a qu'une seule chose qui pourrait l'arrêter, mais si je le dis, elle va encore m'accuser de vouloir la tuer lol
Revenir en haut Aller en bas
http://www.room-of-angel.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mary Raskin, la mytho   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary Raskin, la mytho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» Mary Elizabeth BRADDON
» Mary Shelley (et Frankenstein)
» The Borrowers (Les Chapardeurs) de Mary Norton
» pour les fana de Mary Gary's sewing Cabin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Petit Forum des Auteurs :: Et à part écrire, que faites-vous ? :: Flood-
Sauter vers: