Un forum où règnent la convivialité et la bonne humeur ! Venez publier vos textes et lire ceux des autres membres ! Qui sait ? Un futur chef-d'oeuvre verra peut-être le jour parmi nous ! Pour pouvoir lire les textes du forum, vous devez être inscrit.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le goût acerbe de l'écriture...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mana
The Black Feather
The Black Feather
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 21
Localisation : Sur la planète Mars ~

MessageSujet: Le goût acerbe de l'écriture...   Dim 16 Juin - 0:20

Bonjour/Bonsoir chers membres du forum !

Avez-vous déjà ressenti un fort sentiment d'insatisfaction lorsque vous relisez un passage de votre récit, une impression qui vous mord les tripes, qui vous encourage à vous arracher les cheveux, à effacer tout un chapitre et à tout recommencer depuis le début ? Vous avez la fâcheuse sensation de répéter sans cesse le même mot, de répéter tout le temps la même faute, que vos phrases n'ont plus de sens, et quand vous relisez d'anciens passages/chapitres, vous vous dites que vous faisiez du meilleur travail avant, que vous perdez doucement votre plume, et ça vous mine le moral un moment. Un court comme un très long moment. Trop long pour ma part.

Alors je ne sais ni si c'est la bonne section pour en parler, et encore moins si c'est la bonne heure (il est exactement 01:14:26), toutefois c'est un désagréable sentiment dont je vous fais part, un sentiment qui me travaille depuis plusieurs mois sans pouvoir en réchapper, et j'espère pouvoir trouver quelques conseils par ici, savoir si vous aussi (ou non) vous avez déjà ressenti cela auparavant.

Je travaille encore et toujours sur "Guerre des Mémoires", un récit qui occupe beaucoup de mon temps, qui extermine un bon nombre de mes neurones et dont je ne recommence je ne sais de fois les paragraphes ! Et c'est bien ça tout mon problème : avant, quand j'écrivais, je ne ressentais pas ce besoin systématique de me relire, de tout changer tout le temps, généralement j'appréciais les premiers jets sans avoir à le modifier sauf pour une faute d'orthographe. J'aimais ce que j'écrivais, or j'ai l'impression que ce n'est plus le cas aujourd'hui (en fait je n'en ai plus la certitude). J'ai déjà demandé conseil à d'autres personnes, dont l'une qui m'a répondu que, si mon mode de fonctionnement changeait si brutalement, c'est que mon style d'écriture lui aussi évoluait et que mon esprit d'analyse se devait de s'y adapter (euh...). Toutefois, j'aurais besoin d'autres avis...

Sauriez-vous me sortir de l'eau ? Please ?
Revenir en haut Aller en bas
http://de-l-autre-cote-du-miroir.blog4ever.com/
Nausea
On dit "Naousséah"
On dit
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : In Pein wo nahten zulange sîn

MessageSujet: Re: Le goût acerbe de l'écriture...   Dim 16 Juin - 9:03

Haha, je connais aussi ! Et je pense que c'est un sentiment que tous les auteurs, même professionnels, partagent.
Désagréable, oui, il l'est. Cependant il me paraît nécessaire. Pour ma part, je n'hésite pas à effacer et réécrire tout ce qui me gêne, et suis bien plus satisfait de cette réécriture. Finalement, c'est un sentiment qui me semble plutôt utile, bien qu'il puisse vous prendre énormément de temps. N'est-il pas préférable de passer du temps et offrir de la qualité à ses lecteurs plutôt que d'en économiser pour leur servir un chapitre morne et sans goût, que l'on trouve soi-même hideux ?

_________________


« Wer mët tiufell jëht, nî úrlœst wyrt. »
Premier tome achevé.

« Vous serez un Roi que les empereurs serviront. »
Second tome achevé.

« Tel je fus ce que tu es ; et tel que je suis tu seras. »
Tiers tome en cours...


« Le mazelier use du fendoir et de la carcasse comme le bateleur joue de la citole et de ses cordes. »
La Chair des Anges - thriller médiéval achevé. (Hystérie Éditions)

Cyril Sche Sulken, auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://fatalis-legenda.eklablog.com/
Chronos
Le Sage
Le Sage
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Le goût acerbe de l'écriture...   Dim 16 Juin - 9:55

Je suis d'accord avec Nausea, il est préférable de produire quelque chose de qualité. Je connais bien le problème ; tous les mois, en relisant ce que j'ai fait précédemment, je trouve que rien ne va plus, que mon style a tant évolué qu'il faudrait que je recommence tout. Néanmoins, j'essaie maintenant d'avancer plutôt que de reprendre éternellement ce que j'ai fait auparavant. Ce phénomène est à l'origine de ma lenteur, d'ailleurs.^^

_________________
"Oderint dum metuant."
"Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent."

Va où tu veux, meurs où tu dois.


Le revers de la Flamme
Revenir en haut Aller en bas
Mana
The Black Feather
The Black Feather
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 21
Localisation : Sur la planète Mars ~

MessageSujet: Re: Le goût acerbe de l'écriture...   Dim 16 Juin - 11:09

C'est rassurant de savoir que je ne suis pas un cas isolé, bien que ça n'enlève pas à ce sentiment toute son... acidité. Disons que ce n'est pas vraiment le fait de toujours recommencer qui m'ennuie réellement, mais plutôt ma crainte de perdre ce qui donnait à mon écriture sa fluidité; elle évolue constamment et c'est effrayant de le constater Surprised J'ai peur parfois de ne plus me reconnaitre à travers mes lignes...
Revenir en haut Aller en bas
http://de-l-autre-cote-du-miroir.blog4ever.com/
Chronos
Le Sage
Le Sage
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Le goût acerbe de l'écriture...   Dim 16 Juin - 13:18

Je comprends ce que tu veux dire... Tu crains que tes phrases soient si façonnées qu'on n'y reconnaisse plus le naturel que tu y mettais... Je n'ai pas tellement ce problème, je ne sais que te conseiller.^^

_________________
"Oderint dum metuant."
"Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent."

Va où tu veux, meurs où tu dois.


Le revers de la Flamme
Revenir en haut Aller en bas
Karasu
La Déesse des Elfes Cailloux
La Déesse des Elfes Cailloux
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 28/04/2013
Localisation : Ici ou là, quelle importance ? Je suis vivante.

MessageSujet: Re: Le goût acerbe de l'écriture...   Dim 16 Juin - 19:01

Voilà un problème que je ne rencontre pas vraiment, mais je peux essayer de t'aider un peu... (J'ai dit UN PEU, hein, ne t'attends pas à LA grande révélation du siècle ! Wink)

Je pense que même si tu retravailles plusieurs fois ton texte, tu ne peux pas enlever ton naturel. Tu as peur de perdre quelque chose, mais n'en gagnes-tu pas beaucoup plus ? Certes, c'est frustrant de tout recommencer, mais c'est une évolution qui pourrait t'être bénéfique à la longue, tu ne penses pas ? Après, peut-être le mieux est de comparer les différentes versions des chapitres pour voir ce qui te gênes réellement. Est-ce la peur de ne pas se faire comprendre ? L'action par elle-même ? Ou tout autre chose ? Je pense que si tu trouves ceci, tout ira mieux pour la suite.

_________________
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Langue de vipère et langue de pute. Confiez-moi tous vos secrets et je vous détruirai.


Les papillons ne vivent qu'une fois.

Site de L'Avocat du Diable
Revenir en haut Aller en bas
http://lavocatdudiable.webnode.fr/
Mana
The Black Feather
The Black Feather
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 21
Localisation : Sur la planète Mars ~

MessageSujet: Re: Le goût acerbe de l'écriture...   Dim 16 Juin - 19:10

C'est vrai que j'ai peur aussi de perdre de ma... compréhensibilité ? Oui, c'est ça. Par exemple, j'ai écrit toute une scène de confrontation pour la fin du chapitre 1; j'en écrivais sans arrêt avant, étant une grande fan de récit d'aventure en même temps que de fantasy, pourtant j'ai eu un mal dingue à écrire celle-ci que je trouve, personnellement, un peu alambiquée :/

Je me suis toujours dit que, quand j'enregistrais quelque chose de nouveau, quelque chose d'ancien sortait xD Je perds des mécanismes en en gagnant, c'est assez particulier.

En tout cas merci pour votre soutien, je me sens déjà plus rassurée Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://de-l-autre-cote-du-miroir.blog4ever.com/
Wenki
Magicienne
Magicienne
avatar

Messages : 394
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Le goût acerbe de l'écriture...   Dim 16 Juin - 22:13

plop ! je me manifeste un peu tard (ça commence à devenir une habitude ).
Mana, j'ai le même soucis que toi mais je pense avoir trouvé une méthode (qui marche pour moi).

1 : j'écris au feeling
2 : je me mets des oeillères et je ne relis pas
3 : j'attend un jour ou deux et là je relis.

je trouve ca plus simple pour repérer ce qui ne plait pas, je laisse le temps à mes neurones de refroidir XD.

_________________
L'imaginaire est le seul monde qui n'a pas de limites

Votre avis sur "Gardien 2.0" ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le goût acerbe de l'écriture...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le goût acerbe de l'écriture...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] Zone d'écriture sur le HD2
» Des ateliers d'écriture dans vos régions
» activer la saisie prédictive lors de l' écriture d'un texte
» couverture d'album, porte carte, carnet d'écriture ...1 mai 2010
» Ma tentative d'écriture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Petit Forum des Auteurs :: Techniques d'écriture-
Sauter vers: